Dans deux semaines, c'est le printemps.

Moi, je fonctionne bien le printemps. Genre vachement mieux que l'hiver. (Sauf que t'as pas vu l'été et l'automne, là, je cartonne tout.)

Ces deux premiers mois de 2012, ils m'ont un peu roulé dessus, pousse-toi de là, on s'en cogne que ton cerveau rentre d'Hawaii et que t'aies pas encore procédé à tout ce qu'il faut pour être à la page.
J'avais besoin d'un débug de saison.

Or, en mars, j'ai toujours (va savoir pourquoi), plein de souper, de fêtes, de trucs, de machins. J'organise une grosse soirée costumée avec buffet et tout le tintouin à la fin du mois, ça me botte à fond, entre deux je vais à l'opéra, je suis invitée un peu partout et j'ai meilleure mine.

Parce que mine de rien, l'hiver, ça me mine. (ha ha, on se marre, s'il te plaît.)

Je viens donc de prendre des billets pour mes prochaines vacances, le programme des eurockéennes m'a fait sauter sur un billet, je vais à un concert de Manson à côté (presque) de chez moi dans 2 mois, genre c'est Noël, mais en mieux.

Bref, j'ai une sainte horreur de l'hiver, mais dès que les bourgeons fleurissent, moi, je me réveille et reprend mes esprits.

 

02c1ecfd